«

»

Oct
17

Comment Réduire Votre Cholestérol Sans Régime?

Margarines, yaourts, boissons lactées et autres compléments alimentaires promettent de réduire le taux de cholestérol. Et leurs allégations santé semblent si intéressantes que des mutuelles ont proposé de les rembourser. Leur secret ? Les phytostérols.

  Mais qu’en est-il réellement ?

Pro-activ, Danacol, Bénécol, Salvékol, Cholegram… On ne compte plus les produits qui promettent de lutter contre le cholestérol. Il est vrai que le problème est de taille : 17 % des adultes ont une cholestérolémie supérieure à 2,5 g/l.(voir documents concernant ces produits).

Le pouvoir des plantes

Le principe actif de ces aliments, ce sont les phytostérols, ou stérols végétaux. Ceux-ci ont la particularité de ressembler au cholestérol, aussi ils entrent en compétition avec celui issu de l’alimentation, empêchant ce dernier d’être absorbé dans l’intestin et de passer dans le sang. Différents stérols sont utilisés selon les marques : provenant de l’huile de tournesol (Pro-activ de Fruit d’Or), de pin (Cholegram de St-Hubert, Reducol dans les produits Carrefour ou Champion), de canne à sucre (Salvekol), de soja (Danacol de Danone), mais aussi de riz.

 

Sur les emballages, on parle parfois de stérols, parfois de stanols : dans le second cas ils ont subit une petite transformation chimique (ils ont été hydrogénés pour mieux être intégrés aux matières grasses).

Réduire Votre Cholestérol

Cholestérol : les enfants sont-ils épargnés ?

Contrairement aux idées reçues, les enfants ne sont pas toujours épargnés par des taux élevés de cholestérol. Depuis quelques années, l’augmentation de l’obésité infantile noircit encore le tableau. Quelles sont les relations entre ces deux fléaux ? Comment les prévenir ?

Découvrez quelques éléments de réponses:

Touchant principalement des adultes, l’excès de cholestérol sanguin peut parfois affecter la santé des enfants. Gare aux hypercholestérolémies familiales ! Chez l’enfant, la découverte d’un taux de cholestérol élevé reste peu fréquente. Face à une hypercholestérolémie modérée, de simples mesures diététiques sont conseillées. D’un point de vue médicamenteux, seule la colestyramine est autorisée avant la fin de la puberté.

Une prise en charge classique prend le relais chez le jeune adulte. Obésité infantile et cholestérol :

des relations dangereuses Une mauvaise alimentation, une trop grande sédentarité sont autant d’éléments qui favorisent le surpoids et l’obésité. Ces excès sont à l’origine de désordre lipidique parmi lesquels des taux élevés de cholestérol. Même chez des enfants très jeunes, le surpoids et l’obésité peuvent être à l’origine d’une cascade de facteurs de risque cardiovasculaires comme l’hypercholestérolémie mais aussi l’hypertension ou une résistance à l’insuline. En matière de surpoids et d’obésité, la France tend à adopter peu à peu le mauvais comportement des Américains. Ainsi, le pourcentage des adultes obèses augmente tout comme celui des enfants.

Le médecin vous l’a dit : vous avez un peu trop de cholestérol. Et vous devez faire attention à votre assiette et votre hygiène de vie. En modifiant son alimentation, on peut faire baisser jusqu’à un tiers son taux de cholestérol… à condition de faire les bons choix, et de ne pas croire tout ce qu’on raconte !

  Réduire Votre Cholestérol

Cholestérol: faites la chasse aux idées reçues

Je ne dois pas manger d’oeufs

Faux : Le cholestérol des oeufs (et des autres aliments) joue peu sur le cholestérol sanguin, et votre médecin vous expliquera que rien ne vous empêche de consommer 4 oeufs par semaine.

Je dois consommer au moins 5 fruits et légumes par jour

Vrai : Tous les fruits et légumes, par leur richesse en fibres, et en antioxydants  contribuent à une alimentation équilibrée et participent à la prévention des maladies cardiovasculaires.  

Je dois manger des pommes…

Vrai : Grâce à la pectine qu’elle contient, la consommation de pommes s’accompagne d’une baisse significative (de 5 à 10 %) du taux de cholestérol2, mais à condition d’en consommer  au moins 3 par jour.

Je ne peux pas manger de fromage

Faux : C’est une question de quantité ! Et n’oublions pas que le fromage est essentiel dans une alimentation équilibrée par sa richesse en calcium.  Il faut savoir se limiter à 40 g par jour pour un homme et 30 g par jour pour une femme. Sans compter qu’il existe dans le rayon fromages de nouveaux produits dont la composition contribue à limiter l’excès de cholestérol sanguin dans le cadre d’un régime adapté.

Les protéines de soja font baisser le cholestérol

Vrai : La consommation régulière de 25 à 30 g par jour de protéines de soja (soit environ 3 produits dont un « steak » de soja ou 150 g de tofu) est associée à une baisse de 10 à 15 % le taux de LDL cholestérol3.

Les flocons d’avoine font baisser le cholestérol

Vrai : Consommer 60 g de flocons d’avoine pendant un mois  s’accompagne d’une baisse du taux de LDL-cholestérol de l’ordre de 5 à 10 %. Les fibres solubles de l’avoine sont parmi les plus hypocholestérolémiantes. L’orge et l’avoine possèdent les mêmes propriétés4.

Je dois supprimer toutes les matières grasses

Faux : La solution est de mieux choisir les graisses. Consommez des corps gras animaux (beurre, crème …) avec modération en préférant les versions allégées. Favorisez  les huiles végétales pour bénéficier de leurs acides gras insaturés. Utilisez un peu d’huile d’olive (riche en acide oléique) pour la cuisson, et de l’huile de colza ou de noix (riches en Oméga 3), ou une huile  combinée pour l’assaisonnement. Et dégustez des poissons gras deux à trois fois par semaine pour leur richesse en acides gras Oméga 3.

Il suffit de consommer des aliments anti-cholestérol pour faire baisser mon taux.

Faux : Il existe des aliments qui permettent de prévenir les maladies cardio-vasculaires grâce à un bon rapport Oméga 3 – Oméga 6. Mais pour être utiles, ces aliments doivent être consommés dans le cadre d’un régime alimentaire de type « méditerranéen » qui fait la part belle aux céréales complètes, aux fruits et légumes verts, et aux poissons et à la volaille.

Pour tout savoir sur le cholestérol je vous invite à procurer ce guide complet en suivant le lien bleu ci-dessous.

Réduire Votre Cholestérol

Voici un extrait du guide:

Vous redoutez d’avoir trop de cholestérol et pensez que pour épargner vos artères, il vous faut suivre un régime draconien. Et bien, pas du tout. Préserver efficacement son système cardiovasculaire peut se faire sans se priver. D’après les dernières recherches scientifiques, il est tout à fait possible de concilier plaisirs du palais et bonne santé cardiaque. Car les effets nocifs du cholestérol se neutralisent aisément. Pour éviter les risques dus à son excès, la conduite à tenir est très simple et ne vous demandera pas d’efforts surhumains. Vous pourrez continuer à manger normalement et à savourer vos mets préférés. Aucun sacrifice. Pas de suppression. Juste un tout petit réaménagement sans douleur de votre alimentation. Et vous serez protégé.

N’attendez plus procurez -vous de ce guide,cliquez sur le lien bleu suivant:

Réduire Votre Cholestérol

  • http://www.alimentation-mode-demploi.com Mamie Bio

    Bonjour ,

    J’ai lu votre post avec attention, mais il faut savoir que notre alimentation est un facteur déterminant sur notre santé et que le cholestérol est l’aboutissement de cette alimentation industrielle.

    Amicalement,
    Mamie alimentation

    • stephane2011

      Bonjour Mamie alimentation.Rien que votre pseudo me plait beaucoup.Merci pour votre commentaire.Mes articles sont des informations à titre indicatif dédiées aux lecteurs,sachant que chaque individu est différent et suivant leur façon de s’alimenter. Je ne condamne pas systématique l’alimentation industrielle,pourquoi?Tout le monde ne pourra pas acheter bio faute des moyens,et tout n’est pas mauvais dans la grande distribution dont la plupart de leurs produits sont industriels……
      On est des citoyens responsables,soyons conscient que la santé et le bien être sont très important.
      Bien amicalement;
      Daneuilie