Archives de la Catégorie : Obéissance et révolte à la fois

Avr
28

Obéissance et révolte à la fois

« Ce n’est pas la révolte en elle même qui est noble,mais ce qu’elle exige » Albert Camus

Aujourd’hui je vais vous raconter mon histoire. Au départ ce sont nos parents qui nous donnent les 1ères éducations,puis les entourages (la société,la vie en générale). Puis à l’école ,nos enseignants y contribuent également . Tout petit ,on ne fait que recevoir ce que nos parents nous donnent mais quand on grandit un peu ,on commence à mieux connaître ,on se permet certains refus ou désobéissances,voir même des caprices.

Pour ma part je suis née à la campagne; mes parents sont très attachés aux valeurs traditionnelles et chrétiennes .

Se rendre à l’église le dimanche était obligatoire et le samedi du catéchisme pendant 1h ou 2 à chaque cours. A ce jour je me rend à l’église que occasionnellement .

Pourtant je crois toujours en Dieu mais c’est ma façon de voir les choses qui a changé . « Dieu est en soi »En quelque sorte j’ai adopté dans ma vie ce qui me convient.

 

« Je suis le mieux placé pour savoir ce qui est bon pour moi »

 

Par ailleurs à l’adolescence je me suis révoltée plusieurs fois contre mes parents parce que je n’étais pas du tout d’accord avec leurs idées .

Cela ne m’a pas empêcher d’aimer mes parents et de bien grandir. Par exemple : «  j’ai raison parce que je suis plus âgé que toi »

Quand j’étais enfant je me suis résignée mainte fois face à cette idée farfelue…Mais maintenant je sais que c’est ni plus ni moins une dictature pure. Avoir raison ne dépend pas du tout de l’âge de la personne.

Pour vous expliquez que chaque vie est différente mais il y a beaucoup de points communs.

La vie à la campagne rime avec vivre en communauté. Par ailleurs,aujourd’hui j’ai grandi et j’ai tiré de belles expériences de ma vie passée : je me suis bien amusée avec les enfants de mon âge pendant les claires de lune,alors qu’aujourd’hui dans les villes cela n’existe pas.

Quand j’étais enfant ,d’être gros est signe de richesse et du bien être! Pendant longtemps j’ai pris cela comme une vérité absolue,alors que maintenant je suis loin de cette idée. Je pense plutôt l’inverse :l’obésité est un signe de mal être associé à plusieurs maladies peut être. Comme quoi on change et on évolue sans cesse.

Mes parents m’ont dit aussi qu’il faut bien manger le soir pour bien dormir, alors que c’est faux,il faut manger plutôt léger .

 

« Encouragez l’innovation. Le changement est notre force vitale, la stagnation notre glas. » David Ogivly

 

D’ailleurs un de mes amis d’enfance a quitté ses parents à l’âge de 16 ans ,pour fuir leurs dictatures quotidiennes .Avant de partir il a économisé de l’argent pour pouvoir tenir quelques temps. Il était parti très loin pour avoir moins de contact possible . Finalement ses parents ont été très malheureux après son départ mais c’était trop tard. Aujourd’hui je le félicite car il est le seul à réussir sa vie dans une grande famille.

Quand on est en âge de bien comprendre la vie ,on peut faire un tri de ce qui ne vous convenez pas durant votre enfance pour adapter à votre idéal. On peut continuer à respecter nos parents, nos traditions mais cela n’empêche pas d’évoluer et de ne pas avoir peur d’avancer dans la vie .Donc dans notre colère,notre révolte ont du bon ….

 

« La liberté ignore les serrures du temps et de l’espace. Pour traverser les murs, il suffit d’ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves ».Jacques Savoie..v.v

 

 

 

LA POUSSIERE DES REGRETS……….

 

Quelque soit ton passé, quelles que soient tes barrières,

Tout cela est bien loin derrière,

Secoues-en la poussière,

Fais souffler un vent de volonté.

La poussière des regrets sera vite balayée.

Elle est un mal ennuyeux,

Elle pénètre partout et fait pleurer les yeux,

Elle se glisse en douceur dans les recoins

Pour nous faire étouffer, suffoquer et pleurer.

Elle se dépose en une épaisse couche à terre,

Où demeurent nos pas quand on regarde en arrière,

Elle applique au regard un voile obscurcissant,

Qui cache la lumière et rend triste en dedans.

Elle s’accumule d’autant mieux qu’ on ne bouge pas

Et puis un jour, on se sent figé sous son poids.

Ne laisse pas ton cœur s’étouffer sous la poussière,

Retire-la et tu verras que la vie va reprendre.

Si tu doutes, contemple la vie dans la nature,

Les oiseaux savent bien qu’en haut, l’air est plus pur,

Aussi, vois comment ils prennent soin de leurs ailes,

Aucun grain de poussière y entrera

Lorsque dans la vie rien ne va plus,

Que les problèmes tourmentent ton esprit

Et que l’argent te cause tant de soucis…

Repose-toi s’il le faut, mais n’abandonne surtout pas.

Lorsque trop d’erreurs ont été commises,

Que tout ton univers menace de s’écrouler

Et que, fatigué, tu sens la confiance t’abandonner…

Repose-toi s’il le faut, mais n’ abandonne surtout pas.

Tu sais, la vie est parfois étrange,

Avec son lot de surprises et d’imprévus,

Et il ne nous est pas donné de savoir à l’avance

Combien d’étapes nous devrons franchir,

Ni combien d’obstacles nous devront surmonter

Avant d’atteindre le bonheur et la réussite.

Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter

Alors qu’ il n’ aurait peut-être fallu qu’un petit pas de plus

Pour transformer un échec en réussite ?

Et, pourtant, un pas à la fois n’est jamais trop difficile.

Tu dois donc avoir le courage et la ténacité

Pour faire ce petit pas de plus,

En affirmant que la vie est une grande et puissante amie

Qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter

Mais surtout et avant tout, rappelle-toi bien :

Quand dans ta vie, des moments difficiles viendront…

Repose-toi s’il le faut, mais n’abandonne surtout pas.

Auteur Inconnu…v.v

 

 

Pour mieux vous aider je vous recommande de lire ce livre merveilleux en cliquant ici